Menu

Le bannissement des sacs plastique à usage unique dans les commerces sera effectif au 1er janvier 2017 comme le prévoit la loi sur la transition énergétique. À Lunel-Viel, la mairie anticipe l’interdiction et privilégie les sacs réutilisables en coton.
 
Depuis cet été, les sacs en plastique d’épaisseur inférieure à 50 micromètres sont interdits aux caisses des magasins, sans considération de volume. Au 1er janvier 2017, l’interdiction sera généralisée, puisqu’elle s’étendra à tous les points de vente, y compris ceux destinés à emballer les fruits et légumes ou le fromage. En 2020, ce sera au tour de la vaisselle jetable en plastique d’être prohibée, sauf celle compatible avec un compostage domestique. Applicable en deux temps, le projet de loi de « transition énergétique pour la croissance verte » devrait permettre de mettre un sacré coup de frein à l’utilisation massive de sacs plastiques (plusieurs milliards par an) et à la pollution qu’ils occasionnent.
À Lunel-Viel, la mairie a déjà choisi d’effectuer la transition, à coup de distribution de sacs réutilisables. Ainsi, le portage des repas se fait désormais avec des sacs en coton bio. Avec une moyenne de 10 repas distribués par jour (hors dimanche), ce sont, par mois, 250 sacs plastiques en moins dans la nature ou dans la poubelle grise. De même, la distribution des denrées de la banque alimentaire s’effectue avec un sac réutilisable. Chaque bénéficiaire s’est vu distribué un sac de coton bio qu’il ramène à chaque distribution. L’occasion de réaffirmer la volonté de la municipalité de s’engager dans une démarche de consommation responsable et de sensibiliser les lunelviellois au respect de l’environnement.

Accessibility
Fermer