Menu

Enclenchée sous la première mandature, en 2008, l’aménagement de l’espace public « Caroline Ungher » a fait l’objet de consultations et d’études préalables initiées dès 2011. L’opération comprend un parcours de santé et un arboretum. Sa vocation ? Devenir « le poumon vert » de la commune.

 

La commune de Lunel-Viel entame la première phase de son projet d’aménagement du secteur de l’ancien domaine Manse avec la création d’un parc, dédié aux loisirs et aux modes doux. Le projet d’aménagement de ce nouvel espace public, en prolongement du parc de l’Orangerie, s’inscrit dans un projet urbain d’ensemble impulsé par la ville sur plusieurs années. L’ensemble de ce terrain naturel, inondable dans sa partie basse, a été acheté par la municipalité en 2010. Une première étape avait été amorcée fin 2015/courant 2016, avec la mise en sécurité des ouvrages patrimoniaux (pont, aqueduc et moulin). Elle se poursuivra en 2016-2017 avec l’aménagement de l’allée du domaine et la création d’un cheminement doux (maillage avec le centre ville). En 2017, l’achat des derniers terrains de l’entrée de ville (côté MBP) permet à la ville de reconstituer l’ensemble de la propriété Manse et d’enclencher la dynamique de valorisation du domaine historique. Le projet du futur parc est maintenant engagé, les travaux vont démarrer début 2018. D’ici fin 2018, seront construits sur une surface totale de 4,8 hectares, trois équipements de loisirs à destination de la population. Le premier : un parcours sportif rythmé par un ensemble d’activités, “du type parcours de santé”. Le second : un arboretum d’essences locales avec un parcours découverte de la faune et de la flore et un jardin des senteurs pour les écoliers, ainsi qu’un verger. Le troisième : une prairie aménagée. La réalisation d’une mare écologique constitue la deuxième phase du projet, en attente de financement. En marge de ces travaux, la requalification des berges du Dardaillon par le SIATEO permettra d’intégrer des tronçons de la boucle verte. Le maillage de pistes cyclables couvrira l’ensemble de la commune d’ici fin 2018 représentant près de 12 km.

 

LE PROJET EN DÉTAIL

Véritable poumon vert, il s’articule en plusieurs parties :
• Une prairie fleurie laissée à l’état naturel pour favoriser la biodiversité ;
• Un arboretum à vocation pédagogique pour découvrir les arbres d’essence rare et d’autres dont le bois est utilisé pour la fabrication d’instruments de musique ;
• Un verger bio avec plusieurs espèces d’arbres fruitiers ;
• Un parcours de santé adapté à la pratique physiques et l’entraînement.

 

À destination des familles, des sportifs de loisir ou des sportifs entraînés, des seniors ou des scolaires, le futur parc “Caroline Ungher” devrait faire les beaux jours des loisirs lunelviellois dès 2018.

Plus d’infos, lire le dossier complet ci-dessous :

 

 

Projet parc "Caroline Ungher"

Votre avis nous intéresse ! Faites-nous part de vos remarques en remplissant le formulaire ci-dessous, jusqu’au 15 décembre.
Accessibility
Fermer